MURICA 🇺🇸

Dans 3 mois c’est l’envol pour le rêve américain. J’avoue, le contexte politique est moins enjôleur depuis quelques semaines. Mais je ne m’épendrais pas la dessus car ils vont tout lire, maintenant qu’ils demandent les comptes sociaux, et après je ne passerai pas la douane (translation : USA I ❤ YOU #winkwink). Ca fera au moins quelques visites de plus sur le blog…

Alors oui l‘Amérique. Plutôt, oui la Californie. J’en rêve depuis longtemps. J’ai la chance d’avoir été à Los Angeles en famille étant adolescente. J’ai le souvenir d’avoir tout vu et en même temps rien de ce que je veux y trouver aujourd’hui. J’ai le souvenir d’avoir fait le tour des shops et concession Harley derrière les parents et d’être un peu saoulée. C’est donc pour cela que je prévois, maintenant adulte, de faire le tour des shops et des cafés moto. #logique

Le programme est simple : tout droit. San Francisco, route number 1, Palm Springs, Joshua Tree, Los Angeles. Cliché, classique, déjà vu. Mais du déjà vu à 25 degrès, la mer à gauche, le desert à droite, les hispters au milieu du Pier, j’en prends tous les matins au petit déjeuner. Bien sûr j’y serai à moto, bien sûr je prévois d’échanger des signes, des bières et bien plus avec les motardes et motards locaux. Bien sûr je ne pense qu’à ca depuis déjà 1 mois et il ne me reste plus que 89 dodos !

Je boss sur ma to-do list, j’ai déja fait mon sac (!) et acheté ma perche à photo (!!). Promis j’essaierai d’éviter les selfies et les lives de vacances chiants comme une séance diapo. Mais je vous emmènerai un peu avec moi quand même, si vous voulez un bout de palmier californien.

Photo Lanakila MacNaughton – Women’s Moto Exhibit